Travailler au Canada

Flèche vers le bas
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas
Axe Y de l'équipe
Vous ne savez pas quoi faire ?.

Obtenez des conseils gratuits

Pourquoi postuler pour Canada ICT?

  • Développez vos opérations commerciales en cours au Canada
  • Parcours de relations publiques facile
  • Obtenez un permis d'études pour votre enfant
  • Obtenez un permis de travail ouvert pour votre conjoint
  • Chance de créer plus d’emplois au Canada

 

Transfert intra-entreprise au Canada

L’ICT (Intra Company Transfer) est une voie d’immigration dans le cadre du Programme de Mobilité Internationale. Les TIC permettent aux propriétaires d'entreprise hautement qualifiés de délocaliser leur entreprise au Canada et d'acquérir un permis de travail canadien. Les candidats peuvent acquérir un permis de travail TIC et un PR via le programme TIC.

 

Le conjoint du demandeur principal et les enfants peuvent obtenir respectivement un permis de travail ouvert et un permis d'études. Les TIC sont les seuls programmes d'immigration d'affaires offerts par le Canada.

 

Profitez des services d'immigration de Y-Axis Canada et obtenez un contrôle d'évaluation instantané gratuit. Recevez les conseils d’experts des conseillers en immigration de l’Axe Y pour prendre une décision éclairée. 

 

*Vous souhaitez vérifier votre éligibilité à migrer au Canada? Profitez du Calculateur de points d'immigration Canada Axe Y et obtenez un score instantané.

 

Admissibilité au programme TIC

Le programme TIC a été créé pour attirer des entreprises établies et établies du monde entier à entreprendre leurs démarches commerciales au Canada.

 

Les catégories de personnes éligibles au programme TIC sont les suivantes :

 

  • Les propriétaires d'entreprise
  • Parties prenantes (postes de direction) des sociétés commerciales
  • Entrepreneurs
  • Cadres fonctionnels et seniors, actuellement employés dans une entreprise à l'étranger et souhaitant occuper un poste similaire au Canada.
  • Candidats possédant des connaissances avancées sur les fonctionnaires des entreprises de niche.

 

Exigences en matière de TIC

Les entrepreneurs possédant des entreprises prospères dans leur pays d'origine peuvent demander un permis de travail en TIC pour développer leur entreprise au Canada.

 

Certaines des autres conditions qui doivent être remplies pour acquérir un permis de travail TIC sont les suivantes :

 

L'entreprise du pays naïf doit être opérationnelle depuis au moins un an (3 ans seraient l'idéal) avant de migrer au Canada.

 

  • L'entreprise doit être financièrement stable et en mesure de soutenir les opérations externes au Canada.
  • Le candidat qui souhaite obtenir un permis de travail TIC doit avoir été employé dans l'entreprise pendant au moins 12 mois au cours des 3 dernières années.
  • L'entreprise du pays d'origine doit entretenir une relation avec l'entreprise au Canada, soit en tant que société affiliée, mère ou filiale.
  • Les opérations entreprises par l'entreprise doivent être réalisables et fournir des emplois aux Canadiens.

 

Les agents d'immigration confirmeront ce qui suit s'il s'agit d'une nouvelle entreprise au Canada :

 

  • Un plan d'affaires stratégique solide qui soutiendra l'entreprise au Canada
  • Faisabilité de l'entreprise
  • Si l'entreprise peut générer suffisamment de revenus pour gérer les procédures commerciales et rémunérer ses employés.

 

Cette expansion entraînera-t-elle la création d'emplois au Canada?

 

Les opérations au Canada seront-elles assez importantes pour embaucher un cadre ou un gestionnaire là-bas?

Pour les premières applications TIC au Canada, les entreprises doivent :

 

Prouver que l'expansion dans le pays a du sens pour la croissance de l'entreprise et que les opérations réussiraient plus probablement si elles devenaient suffisamment grandes pour procéder à des recrutements locaux. Il est essentiel pour les entreprises qui s'installent au Canada pour la première fois de présenter un plan d'affaires solide et d'expliquer les raisons de leur expansion, tout en remplissant les conditions d'éligibilité des applications TIC. 

 

Montant d’investissement requis pour la croissance initiale d’une entreprise au Canada

Le gouvernement fédéral canadien n'a pas fixé de critères d'investissement minimum pour les entreprises qui s'aventurent au Canada. La principale exigence est que les entreprises soient financièrement stables et disposent de fonds suffisants pour soutenir leurs opérations au Canada, y compris le recrutement local.  

 

L'entreprise doit fournir une preuve de ventes de plus de 250,000 100,000 $ par an ainsi que des liquidités d'une valeur allant jusqu'à 12 XNUMX $ pour gérer les coûts opérationnels des XNUMX premiers mois.

 

L'entreprise doit également fournir la preuve d'actifs ou de fonds supplémentaires pour maintenir l'entreprise en activité au cas où elle n'atteindrait pas les objectifs de capital requis à la fin de la première année.

 

Étapes pour postuler aux TIC

Les candidats doivent remplir les critères d'éligibilité pour pouvoir postuler au programme TIC. Ils doivent également présenter une stratégie bien fondée pour démontrer leur potentiel aux autorités d'immigration du Canada. Les candidats doivent ensuite soumettre suffisamment de preuves pour renforcer leur demande d'immigration en incluant des détails détaillés sur la manière dont ils répondront aux critères d'éligibilité et pourquoi ils doivent être au Canada.

 

Vous pouvez suivre les étapes simples ci-dessous si c’est la première fois que vous postulez pour un ICT :

 

Étape 1 : Enregistrez votre entreprise au Canada en tant que société mère, filiale ou société affiliée.

Étape 2 : Élaborez un plan d'affaires comprenant les activités commerciales proposées, une étude de marché et votre plan pour gérer votre entreprise de manière rentable au Canada. Le plan de recrutement et les projections de flux de trésorerie pour les deux à trois prochaines années qui correspondent aux normes industrielles doivent également être inclus.

Étape 3 : Rassemblez tous les documents requis (Comptes bancaires, statuts constitutifs, relevés bancaires, preuve d'investissement, etc.) et préparez votre demande de permis de travail

Étape 4 : Soumettez votre demande de permis de travail

Étape 5 : Attendez le statut de votre candidature.

 

Les entreprises appartenant à certains pays ayant un accord avec le Canada ont tendance à bénéficier d'un processus d'immigration plus simplifié dans le cadre des TIC.

 

Les candidats appartenant à des pays exemptés de visa ont la possibilité de postuler au port d'entrée (POE) pour un WP TIC.

 

Délai de traitement du visa de transfert intra-entreprise au Canada

Les demandes de permis de travail TIC bénéficient d'un délai de traitement standard qui peut être vérifié sur le site Web officiel d'IRCC correspondant à votre pays.

 

Les délais de traitement moyens pour certains bureaux dans le monde sont les suivants :

 

  • Les applications TIC destinées aux cadres et aux gestionnaires sont traitées par le bureau du CPC-Edmonton au Canada. Le bureau utilise une technologie de traitement des dossiers « Chinook » qui accélère le processus de demande.
  • Les demandes envoyées au bureau du CPC-Edmonton recevront une décision dans un ou deux mois. Le taux de refus au bureau du CTD d'Edmonton est généralement plus élevé que dans les autres bureaux.

 

Remarque : Il est toujours conseillé de discuter de la procédure de votre demande avec un avocat spécialisé en droit de l'immigration.

 

Durée des permis de travail TIC

La durée des permis de travail TIC est généralement accordée pour un an ou deux. La validité du permis de travail s'élève cependant à 12 mois s'il est utilisé par une start-up. Les personnes originaires de pays exemptés de visa peuvent obtenir un permis de travail de trois ans avec la possibilité de le renouveler pour trois ans supplémentaires. La validité est de 5 ans maximum pour les travailleurs très talentueux et de 7 ans pour les managers et cadres.

 

Les agents d'immigration accorderont des permis de travail de seulement 12 mois aux personnes qui seront employées par des entreprises nouvellement établies au Canada.

 

Les ressortissants américains et les autres citoyens de pays exemptés de visa (comme le Royaume-Uni, l'UE, l'Australie, le Japon, etc.) bénéficieront des accords de libre-échange (ALE) conclus entre leurs pays et le Canada et obtiendront un permis de travail dans les TIC de trois ans.

 

Selon le programme, on peut obtenir un WP via une exemption d'étude d'impact sur le marché du travail (EIMT) (C12).

 

Passer des TIC du Canada aux RP

Après avoir été employé à temps plein pendant 12 mois dans une entreprise basée au Canada, les ressortissants étrangers peuvent postuler pour Canada PR via le programme Entrée express. Selon les fonctions occupées, les ressortissants étrangers peuvent obtenir environ 50 ou 200 points supplémentaires pour un emploi organisé (offres d'emploi) auprès de leurs entreprises situées au Canada.

 

Le score sera ajouté aux scores du système de classement global (CRS), ce qui crée la possibilité d'être sélectionné dans la catégorie des travailleurs qualifiés fédéraux (FSW) du volet Entrée express (EE) et une invitation à postuler (ITA) pour les relations publiques de Autorités canadiennes de l'immigration.

Inscrivez-vous pour une consultation d'expert gratuite

Flèche vers le bas
Flèche vers le bas
Flèche vers le bas
Axe Y de l'équipe
Vous ne savez pas quoi faire ?.

Obtenez des conseils gratuits

À la recherche d'inspiration

Découvrez ce que les citoyens du monde ont à dire sur l'axe Y pour façonner leur avenir

Foire aux Questions

Combien de temps un Australien peut-il rester au Canada avec un visa de visiteur/une AVE ?
flèche-droite-remplir
Puis-je prolonger mon séjour sur 6 mois avec une AVE ?
flèche-droite-remplir
Est-il possible pour moi de demander une AVE en raison de la pandémie de COVID-19 ?
flèche-droite-remplir
Les voyageurs titulaires d’une AVE sont-ils interdits de voyager au Canada ?
flèche-droite-remplir